Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de randolibapince.over-blog.com
  • : Marche en Auvergne
  • Contact

Profil

  • Bribri
  • Retraitée aimant la nature et la partager entre amis sur les chemins
  • Retraitée aimant la nature et la partager entre amis sur les chemins

Visites

Météo

Kilométrage

  KM Randos Club
2010 190  
2011 762 55
2012 758 49
2013 25,5 1
2014 248 28
2015 607 60
2016 430 41
2017 519 55
2018 611 56
2019 495 54
2020 443 62
2021 594 64
2022    

 

Attention

Si des personnes ne souhaitent pas apparaitre sur les  photos, merci de me le signaler.

Map

23 février 2018 5 23 /02 /février /2018 16:02

Rando faite le vendredi 23 février, mardi il avait beaucoup plu et le terrain risquait d'être difficile voire impraticable, le go l'a reporté il a eu raison.

Nous partons pour cette commune qui touche Riom proche de chez nous.

Comme la semaine dernière il ne fait pas chaud, 3° et 1° au retour.

Nous sommes 11 personnes dont 6F/5H.(pas de Choupette ce jour).

Nous partons du cimetière et irons jusqu'à cette autre  commune.
Nous partons du cimetière et irons jusqu'à cette autre  commune.

Nous partons du cimetière et irons jusqu'à cette autre commune.

Nous attendons voir si d'autres arrivent puis partons en longeant  l'Ambène.
Nous attendons voir si d'autres arrivent puis partons en longeant  l'Ambène.
Nous attendons voir si d'autres arrivent puis partons en longeant  l'Ambène.

Nous attendons voir si d'autres arrivent puis partons en longeant l'Ambène.

Temps encore couvert, beau chemin pour l'instant.
Temps encore couvert, beau chemin pour l'instant.

Temps encore couvert, beau chemin pour l'instant.

Ca se gâte vite malheureusement.
Ca se gâte vite malheureusement.
Ca se gâte vite malheureusement.
Ca se gâte vite malheureusement.
Ca se gâte vite malheureusement.

Ca se gâte vite malheureusement.

Nous descendons vers ces ruines, passons le ruisseau pour remonter sur le plateau.
Nous descendons vers ces ruines, passons le ruisseau pour remonter sur le plateau.
Nous descendons vers ces ruines, passons le ruisseau pour remonter sur le plateau.

Nous descendons vers ces ruines, passons le ruisseau pour remonter sur le plateau.

Toujours des passages pas faciles, voire gelés.
Toujours des passages pas faciles, voire gelés.
Toujours des passages pas faciles, voire gelés.
Toujours des passages pas faciles, voire gelés.
Toujours des passages pas faciles, voire gelés.

Toujours des passages pas faciles, voire gelés.

Là c'est carrément un petit ru.
Là c'est carrément un petit ru.
Là c'est carrément un petit ru.
Là c'est carrément un petit ru.

Là c'est carrément un petit ru.

Le GO s'amuse à nous faire sauter ce ruisseau alors qu'il suffit de passer à droite dans le pré pour trouver un pont bien pratique.
Le GO s'amuse à nous faire sauter ce ruisseau alors qu'il suffit de passer à droite dans le pré pour trouver un pont bien pratique.

Le GO s'amuse à nous faire sauter ce ruisseau alors qu'il suffit de passer à droite dans le pré pour trouver un pont bien pratique.

Ce panneau bien en évidence ne sert pas à grand chose, beaucoup ne doivent pas savoir lire:

Ce panneau bien en évidence ne sert pas à grand chose, beaucoup ne doivent pas savoir lire:

car voilà le spectacle navrant que nous trouvons plus loin, la viande n'est même pas périmée! Jean Claude pense faire un barbecue!
car voilà le spectacle navrant que nous trouvons plus loin, la viande n'est même pas périmée! Jean Claude pense faire un barbecue!
car voilà le spectacle navrant que nous trouvons plus loin, la viande n'est même pas périmée! Jean Claude pense faire un barbecue!

car voilà le spectacle navrant que nous trouvons plus loin, la viande n'est même pas périmée! Jean Claude pense faire un barbecue!

en toujours dans le même chemin, des tas partout, pour trouver ce tas juste au pied de la déchetterie, désolant.
en toujours dans le même chemin, des tas partout, pour trouver ce tas juste au pied de la déchetterie, désolant.

en toujours dans le même chemin, des tas partout, pour trouver ce tas juste au pied de la déchetterie, désolant.

Nous continuons avec toujours de la boue et de belles flaques.
Nous continuons avec toujours de la boue et de belles flaques.
Nous continuons avec toujours de la boue et de belles flaques.
Nous continuons avec toujours de la boue et de belles flaques.

Nous continuons avec toujours de la boue et de belles flaques.

.
.

.

Nous apercevons le château privé de St Genés, classé aux monuments historiques, il date des 17 et 18 ème siècles. Nous faisons un détour pour y aller et passons devant cette grotte.

Nous y voilà, on en profite pour faire la petite pause/goûter devant les grilles, on aperçoit cette femme dénudée sur la fontaine.
Nous y voilà, on en profite pour faire la petite pause/goûter devant les grilles, on aperçoit cette femme dénudée sur la fontaine.
Nous y voilà, on en profite pour faire la petite pause/goûter devant les grilles, on aperçoit cette femme dénudée sur la fontaine.

Nous y voilà, on en profite pour faire la petite pause/goûter devant les grilles, on aperçoit cette femme dénudée sur la fontaine.

Puis retour à Marsat.
Puis retour à Marsat.
Puis retour à Marsat.
Puis retour à Marsat.

Puis retour à Marsat.

A l'arrivée nous apprécions le vin chaud, reste de la rando "potofeu"de dimanche, merci à Bernadette qui nous a fait des bons gâteaux, ça fait du bien tout ça.
A l'arrivée nous apprécions le vin chaud, reste de la rando "potofeu"de dimanche, merci à Bernadette qui nous a fait des bons gâteaux, ça fait du bien tout ça.

A l'arrivée nous apprécions le vin chaud, reste de la rando "potofeu"de dimanche, merci à Bernadette qui nous a fait des bons gâteaux, ça fait du bien tout ça.

De nouveau une sortie hivernale bien sympa. Une surprise agréable à l'arrivée, de bons moments de convivialité !
Nous avons fait 11,100 km, en 3h05, avec 223 m de dénivelé.

Partager cet article
Repost0

commentaires