Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de randolibapince.over-blog.com
  • Le blog de randolibapince.over-blog.com
  • : Marche en Auvergne
  • Contact

Profil

  • Brijou
  • Retraitée aimant la nature et la partager entre amis sur les chemins
  • Retraitée aimant la nature et la partager entre amis sur les chemins

Visites

Kilométrage

 KMRandos Club
2010190 
2011762,2455
2012758,1549
201325,51
201424828
201560760
201643041
201719620

 

 

Attention

Si des personnes ne souhaitent pas apparaitre sur les  photos, merci de me le signaler.

Map

14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 10:15

Mardi 14 février 2017, nous partons pour Chanat, commune à 520 m d'altitude, au dessus de Durtol, au pied du Puy-de-Dôme.

Ce matin il faisait 10°, du vent et des gouttes de pluie de temps en temps, on ne peut pas dire que le soleil brille pour les amoureux !

Nous aurons 11° l'aprem pour marcher, nous sommes 19 dont 12 femmes.

Le temps est très couvert, pas de soleil aussi les photos sont un peu sombres.

 

Départ vers la plaine de sport.
Départ vers la plaine de sport.

Départ vers la plaine de sport.

Ce sera un peu boueux mais pas trop.
Ce sera un peu boueux mais pas trop.
Ce sera un peu boueux mais pas trop.

Ce sera un peu boueux mais pas trop.

Au début que du plat.
Au début que du plat.
Au début que du plat.

Au début que du plat.

Nous serons souvent en forêt, petit arrêt.
Nous serons souvent en forêt, petit arrêt.

Nous serons souvent en forêt, petit arrêt.

Obstacle facile à contourner, pierre mentionnant ou nous sommes, grosses ornières sur le chemin.
Obstacle facile à contourner, pierre mentionnant ou nous sommes, grosses ornières sur le chemin.
Obstacle facile à contourner, pierre mentionnant ou nous sommes, grosses ornières sur le chemin.

Obstacle facile à contourner, pierre mentionnant ou nous sommes, grosses ornières sur le chemin.

Très belle forêt, l'été on doit y être bien.
Très belle forêt, l'été on doit y être bien.
Très belle forêt, l'été on doit y être bien.

Très belle forêt, l'été on doit y être bien.

On a l'impression de marcher sur de la mousse, très agréable.
On a l'impression de marcher sur de la mousse, très agréable.

On a l'impression de marcher sur de la mousse, très agréable.

Gros obstacle cette fois, on enjambe, on contourne, comme on le sent.
Gros obstacle cette fois, on enjambe, on contourne, comme on le sent.
Gros obstacle cette fois, on enjambe, on contourne, comme on le sent.
Gros obstacle cette fois, on enjambe, on contourne, comme on le sent.
Gros obstacle cette fois, on enjambe, on contourne, comme on le sent.
Gros obstacle cette fois, on enjambe, on contourne, comme on le sent.

Gros obstacle cette fois, on enjambe, on contourne, comme on le sent.

C'est reparti, là on passe facile dessous.
C'est reparti, là on passe facile dessous.

C'est reparti, là on passe facile dessous.

Un peu de découvert pour faire la pause goûter, le Puy-de-Dôme n'est pas loin.
Un peu de découvert pour faire la pause goûter, le Puy-de-Dôme n'est pas loin.
Un peu de découvert pour faire la pause goûter, le Puy-de-Dôme n'est pas loin.

Un peu de découvert pour faire la pause goûter, le Puy-de-Dôme n'est pas loin.

Maintenant nous allons faire le dénivelé. Encore un arbre à contourner !
Maintenant nous allons faire le dénivelé. Encore un arbre à contourner !
Maintenant nous allons faire le dénivelé. Encore un arbre à contourner !

Maintenant nous allons faire le dénivelé. Encore un arbre à contourner !

Ca monte pas mal, les écarts se creusent, on attend les derniers.
Ca monte pas mal, les écarts se creusent, on attend les derniers.
Ca monte pas mal, les écarts se creusent, on attend les derniers.

Ca monte pas mal, les écarts se creusent, on attend les derniers.

Ca grimpe toujours et encore des branches partout, les arbres ont dérouillé avec le vent.
Ca grimpe toujours et encore des branches partout, les arbres ont dérouillé avec le vent.

Ca grimpe toujours et encore des branches partout, les arbres ont dérouillé avec le vent.

Deux groupes se forment.
Deux groupes se forment.
Deux groupes se forment.

Deux groupes se forment.

Toujours de la grimpette, là nous avons de la vue.
Toujours de la grimpette, là nous avons de la vue.
Toujours de la grimpette, là nous avons de la vue.

Toujours de la grimpette, là nous avons de la vue.

Eh la! ou vous allez les curieux, c'est pas le parcours !
Eh la! ou vous allez les curieux, c'est pas le parcours !
Eh la! ou vous allez les curieux, c'est pas le parcours !

Eh la! ou vous allez les curieux, c'est pas le parcours !

On passe dans ce chemin sans conviction et effectivement le proprio nous attend en bas et nous passe un savon en disant que nous étions chez lui, qu'il ne voulait plus nous revoir ou sinon il lâcherait son taureau, pas commode le monsieur !
On passe dans ce chemin sans conviction et effectivement le proprio nous attend en bas et nous passe un savon en disant que nous étions chez lui, qu'il ne voulait plus nous revoir ou sinon il lâcherait son taureau, pas commode le monsieur !
On passe dans ce chemin sans conviction et effectivement le proprio nous attend en bas et nous passe un savon en disant que nous étions chez lui, qu'il ne voulait plus nous revoir ou sinon il lâcherait son taureau, pas commode le monsieur !

On passe dans ce chemin sans conviction et effectivement le proprio nous attend en bas et nous passe un savon en disant que nous étions chez lui, qu'il ne voulait plus nous revoir ou sinon il lâcherait son taureau, pas commode le monsieur !

Cet incident alimente la conversation dans les rangs, merci au GPS du GO, nous sommes pratiquement de retour.
Cet incident alimente la conversation dans les rangs, merci au GPS du GO, nous sommes pratiquement de retour.
Cet incident alimente la conversation dans les rangs, merci au GPS du GO, nous sommes pratiquement de retour.

Cet incident alimente la conversation dans les rangs, merci au GPS du GO, nous sommes pratiquement de retour.

On regarde la vue en revenant aux autos.
On regarde la vue en revenant aux autos.
On regarde la vue en revenant aux autos.

On regarde la vue en revenant aux autos.

Rando sympa à refaire l'été quand il fait chaud mais en faisant une variante pour ne pas être poursuivi par un taureau !!!

Article en retard pour cause de préparation de la rando potofeu de notre village, sujet d'un futur article.

Ce mardi nous avons fait 10,250 km, en 2h47, avec 216 m de dénivelé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Brijou - dans randos FJEP
commenter cet article

commentaires